Bientôt un pôle de santé sur notre territoire

Bientôt un pôle de santé sur notre territoire
Le projet de création d’un pôle de santé territorial a été présenté ce mardi 16 octobre 2018 à l’ensemble des conseillers communautaires.

Le cabinet Eliane Conseil, missionné par la communauté de communes sur ce dossier pour l'étude d'un diagnostic territorial de santé et l'accompagnement des professionnels du secteur pour la rédaction du projet, a pu apporter de nombreux éclaircissements sur le sujet. M. Lemarquis, pour sa part, a présenté la partie médicale du projet.

Un "pôle de santé" plutôt qu'une "maison de santé"

On parle désormais de « pôle de santé » et non plus de « maison de santé », explique clairement M. Lemarquis en tant que porte-parole de l'APSAA. Celui-ci s’articule autour d’un projet de santé visant à pérenniser et renforcer l’offre de soins sur le territoire, assurer la continuité des soins au patient, développer des actions de prévention et d’éducation à la santé, et participer à la formation des professionnels.

Un projet de santé qui fédère

Ce projet de santé est porté par l’APSAA (Association des professionnels de santé d’Aire sur l’Adour) depuis 2014 pour la partie médicale. A l'origine, un constat assez simple fut établi. Il devenait urgent de développer un projet de santé cohérent et en phase avec la population du territoire pour répondre aux problématiques à venir de la désertification médicale et du changement dans les pratiques médicales des professionnels de santé, notamment en matière de parcours de soins des patients.

À ce jour, plus d’une quarantaine de professionnels du secteur ont signé ce projet et s’engagent à le mettre en œuvre. D’autres pourraient adhérer en cours de route. À terme, tous ces professionnels seront intégrés dans une SISA (Société interprofessionnelle de soins ambulatoires). Cette structure juridique leur permettra de recevoir directement les subventions allouées par l’assurance maladie et utiliser ces fonds pour l’ensemble des actions menées.

En pratique, le pôle sera un outil permettant aux professionnels de santé de travailler ensemble grâce à des espaces de coordination communs et un système d’information innovant. Il pourra également décharger les médecins du travail administratif qui peut leur prendre jusqu’à un tiers de leur temps de travail.

Un pôle de santé multi-sites

Pour la partie immobilière, le pôle va se structurer sur 2 sites distincts. À Aire sur l’Adour, un bâtiment « socle », attenant au cabinet médical actuel rue Carnot, va regrouper le secrétariat, la téléphonie via un numéro d’appel unique, la salle de petits soins, la salle de réunion, 3 cabinets médicaux supplémentaires et des studios pour loger les jeunes médecins internes. Un autre site, situé à Eugénie les Bains dans l’ancien presbytère, va être rénové pour accueillir d’autres professionnels de santé agissant en réseau avec le pôle. La pharmacie actuelle de la commune sera déplacée et accolée à ce nouveau bâtiment.

La communauté de communes s'engage sur ce projet

De son côté, la communauté de communes se porte acquéreur de l’ensemble des bâtiments, soutenant ainsi ce projet de santé territorial. Le montant total des travaux de réhabilitation est estimé à 440 000 € (subventions déduites). Ce montant sera refacturé aux différents locataires sous la forme de loyers mensuels.

Concrètement, le démarrage du pôle est prévu pour janvier 2019 (pour tout ce qui concerne les services communs : secrétariat, téléphonie, informations aux patients ...). La livraison des bâtiments est quant à elle attendue pour l’automne 2019.

> Plus d'infos sur le site de l'APSAA