Une infrastructure publique pour un accès facilité au haut et très haut débit

Une infrastructure publique pour un accès facilité
Lors du Conseil communautaire du 19 juin 2014, la Communauté de communes a décidé d’étendre ses compétences en matière de développement économique en intégrant la compétence “aménagement numérique“.

Dès lors, à l’instar de nombreuses autres Communautés de communes des Landes, il a été proposé de transférer cette nouvelle compétence au SYDEC (Syndicat d’équipement des communes des Landes) pour la mise en œuvre du schéma directeur territorial d’aménagement numérique des Landes (SDTAN).
Le regroupement de la compétence “aménagement numérique“ auprès du SYDEC présente l’avantage d’éviter le morcellement des initiatives publiques en matière d’infrastructures haut débit, mais permet surtout d’atteindre la taille critique nécessaire à la viabilité du projet et de mutualiser les infrastructures réalisées.
En accord avec le Conseil général du Gers, les communes gersoises de la Communauté de communes d’Aire sur l’Adour sont intégrées à ce schéma départemental landais.
Ce transfert de compétence au SYDEC est ainsi effectif depuis le 14 novembre 2014.

Les orientations fixées pour l’aménagement numérique des Landes sont les suivantes :

  • Un préalable : l’ensemble des collectivités landaises doit se retrouver dans une structure de concertation et de pilotage commun pour mener à bien l’aménagement numérique landais.
  • Un objectif : avoir la meilleure couverture, le plus rapidement possible à moindre coût en mobilisant différentes technologies.
  • A court terme : amélioration de la couverture haut débit pour les territoires les moins biens dotés.
  • A moyen et long terme : permettre à 80% des foyers Landais d’accéder aux réseaux très haut débit et haut débit (8 Mbit/s minimum).

Ce qu'il faut retenir :

  • 2 phases pour atteindre l'objectif d'offrir aux Landais du haut et très haut débit dans tout le département :
      • 2015 → 2020
      • 2021 → 2025
  • 3 procédés techniques possibles liés à la zone géographique de l'abonné
      • Fibre à l’abonné
      • Montée en débit
      • Accompagnement individuel à l’accès à internet par voie hertzienne ou satellitaire
  • Coût total de l'opération sur tout le département des Landes : 172 millions d'euros dont 50 millions de subventions de l’État.
  • L’inventaire des solutions par commune sera terminé fin 2015 et un comité stratégique proposera un calendrier pluriannuel.